top of page
Rechercher

ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE LA CARTOGRAPHIE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE



ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE LA CARTOGRAPHIE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DE LA PROVINCE DE TANGANYIKA. Dans le cadre du programme « Nos droits et nos devoirs en RDC », programme mise en œuvre par OXFAM en partenariat avec SYKASH au Sud-Kivu, ADMR au Tanganyika et BETHSAIDA à l’Equateur avec l’appui financier de l’Agence Suédoise de Coopération Internationale au Développement (ASDI), dans le but de créer un environnement où les femmes et les hommes, les organisations de la Société Civile et les groupes communautaires sont en mesure d'exercer leurs droits, de se protéger contre les violences et les abus, d'exprimer leurs priorités et de participer aux décisions qui affectent leurs vies. Après l’étude cartographique faite à travers ce programme par un cabinet de consultance « EXPERTISE HUMANITAIRE ET SOCIAL », dans l’objectif d’Identifier les acteurs des Organisations de la Société Civile au niveau local, provincial et national travaillant sur les thématiques de gouvernance et protection.

Ces thématiques sont entre autres : la redevabilité, la transparence, la participation et la discrimination dans la gestion de la chose publique, la violence et le conflit ; Procéder à l’analyse institutionnelle des principales Organisations de la Société Civile répertoriées qui pourraient appuyer les membres des communautés dans la résolution des problèmes identifiés via la Recherche Action Participative (RAP) et Analyser l’espace civique et politique actuel pour déterminer les possibilités de membres des Organisations de la Société Civile de mener des plaidoyers pour la résolution de ces problèmes. Oxfam et ADMR Tanganyika, ont organisé un atelier de restitution des résultats de cette étude le Mardi 14 septembre 2021, en présence des autorités politico-administratives, certains responsables des OSCs, les Acteurs clés de la société civile et les représentants des structures communautaires bénéficiaires du programme. A l’issu de cet atelier tenu dans la salle de réunion l’hôtel Emeraude, tout en respectant les mesures barrières à la COVID-19 il a été montré que pendant la collecte des données sur terrain, 207 entretiens étaient réalisés auprès des OSCs dont 70 en Equateur, 73 au Sud-Kivu et 64 au Tanganyika œuvrant dans le domaine de protection et de Gouvernance ; les OSCs qui seront retenues faciliteront la mise en place d’un réseau au niveau de ces 3 provinces pour mener les plaidoyers sur différents problèmes identifiés dans les communautés auprès des autorités à différents niveau. Les autorités présentes dans la salle étaient invitées à prendre part à la réunion du comité de suivi des engagements de la table ronde provinciale fixée pour le vendredi 17 septembre 2021 afin de tabler sur 4 points : Evaluation et compte rendu de l’équipe en charge du partage du rapport au point focal comité de pilotage et calendrier de suivi des engagements, partage du rapport final par le point focal comité de pilotage, Définition de la nouvelle stratégie des engagements des autorités et élaboration du nouveau calendrier et la date limite, la Définition d la stratégie mise en place du réseau de plaidoyer Avant la fin, 10 problèmes communautaires étaient identifiés comme priorités dans les actions de plaidoyer à mener (Insécurité grandissante et activisme des groupes armés dans les zones rurales, conflits fonciers, conflit entre éleveurs et agriculteurs, carence voir même absence des structures sanitaires dans les communautés, le paiement obligatoire du RAM, accès difficiles aux soins médicaux, les mariages précoces et forcés , les cultures rétrogrades, les femmes n’ont pas accès dans les instances de prise de décision et conflits coutumiers).

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page